Isabelle Legros, alias Isabeau Legrel

J’ai connu Isa à Rennes, du temps où je m’y installais.

Elle m’a aidé à trouver ma place dans cette ville. Elle m’ouvrait les portes de lieux dans lesquels travailler, me présentait à des gens avec qui échanger. Je me sentais émerveillé par cette générosité immédiate, alors que nous nous connaissions à peine. Dans le monde du spectacle où il est si facile de voir de nouveaux arrivants comme des concurrents, Isa me témoignait d’emblée sa confiance, elle m’offrait ce réseau qu’elle avait tissé au fil des années. Elle m’a même invité à rejoindre sa compagnie pour animer des ateliers, mettre en scène et organiser des nuits du conte. Isa y a participé plusieurs années, son art de la gestuelle et de l’improvisation tissaient une parole singulière, souvent cartoonesque. A son initiative, j’ai joué un temps dans deux spectacles faisant une grande part aux marionnettes : “les Mains Bavardeuses“, puis “Badou“. J’ai aimé découvrir cet art exigeant, et surtout la façon très douce dont nous construisions les spectacles. Il y avait une réelle qualité d’écoute des besoins de chacun, la créativité et la poésie n’étaient pas seulement au service d’une œuvre, mais avaient aussi une grande place dans nos façons de travailler, d’être en relation.

Depuis que j’habite dans le Finistère, nos rencontres se sont espacées, mais c’est toujours un plaisir de voir les mondes qu’Isa continue de créer, et comment certains projets auxquels j’ai participé ont évolué. Allez donc les découvrir sur le site de la Compagnie l’Eau prit Feu

Retour haut de page